Les calculs rénaux

par | Août 4, 2021 | Conseils | 0 commentaires

Les calculs rénaux

ATTENTION: les problèmes rénaux sont graves et ces conseils ne se substituent pas à l’avis de votre médecin qu’il convient de consulter dans tous les cas. Ces conseils, qui peuvent aider à lutter contre les lithiases urinaires, NE S’APPLIQUENT PAS EN CAS D’INSUFFISANCE RENALE.

D’où viennent ces calculs?

Trois sources possibles: soit ils proviennent de l’acide urique (donc de la dégradation de protéines), soit ce sont des cristaux d’oxalates de calcium (acide oxalique) ou encore des cristaux de phosphates de calcium qui se sont formés.
Il est possible qu’il ait d’autres facteurs aggravants: un excès de fructose, de sodium, de chocolat ou encore un régime alimentaire trop chargé en glucides. La déshydratation entre aussi en ligne de compte. Enfin, une malabsorption du gras peut aussi engendrer des calculs.
Rappelons aussi que les taux de vitamine D3/K2, de magnésium, l’état de vos intestins (une dégradation de la flore ou une opération sur les intestins), vont influencer la formation de lithiases.

Comment lutter contre ces calculs ou lithiases?

Boire beaucoup, c’est à dire de 2 à 3L d’eau faiblement minéralisée par jour. Mieux vaut en effet choisir des eaux avec de faibles résidus, comme les eaux conseillées pour les biberons de bébé.
Selon la Bioéléctronique de Vincent, non seulement ces eaux doivent être pauvres en résidus à sec mais aussi légèrement acides: La « Rosée de la Reine » ou encore la « Mont Roucous » entrent par exemple dans ces catégories.Le fait d’augmenter le volume de liquide peut éviter la saturation des reins en oxalates, et augmenter le diamètre des voies urinaires pour faciliter l’éventuel passage de cristaux.

Les oxalates et l’acide oxalique

Il faut aussi diminuer l’apport d’aliments qui sont riches en acide oxalique: épinards, amandes, persil, rhubarbe, betterave…mais aussi diminuer l’apport de protéines animales (viande, poissons gras).
L’équilibre acido-basique étant essentiel pour le corps, si les urines sont particulièrement acides (on peut le vérifier à l’aide de papier pH vendu en pharmacie), il sera utile d’alcaliniser le corps, ce que l’on peut aisément faire en prenant du jus de citron ou de citron vert. Cela peut paraître contre-productif, le citron étant acide au goût, mais il est en réalité alcalinisant. Si on le tolère bien, on peut le prendre pur le matin (avec une paille pour préserver l’émail des dents et en se rinçant la bouche ensuite) ou encore dilué au 1/10 dans de l’eau, tout au long de la journée.

Rétablir l’équilibre acido-basique

Le fait de prendre des minéraux alcalinisants, qui vont se lier aux oxalates et faciliter leur élimination, peut aussi améliorer la situation: par exemple en prenant du citrate de potassium en complément alimentaire, mais aussi avec un apport alimentaire de calcium sous forme de fromage de brebis ou de chèvre. Rappelons toutefois que les légumes et les fruits sont riches en calcium qui sera mieux absorbé par le corps que celui des produits laitiers.

Apporter du potassium est capital pour rétablir l’équilibre en minéraux du corps: ainsi, il convient de consommer avocat, banane, melon, pêche…

Le bicarbonate de sodium, à faible dose, peut lui aussi ralentir la formation des calculs lorsque le corps est trop acide.

Enfin, la chondroïtine sulfate, souvent conseillée en cas d’arthrose, permet elle aussi d’éviter la formation de calculs.

La Berbérine, que l’on recommande souvent dans les cas de pré-diabète/insulino-résistance, a une action favorable sur les lithiases urinaires.

En conclusion


En conclusion, il faut vraiment bien distinguer l’insuffisance rénale des simples calculs. Aussi, l’avis du médecin, ainsi que des analyses spécifiques orientées sur l’évaluation des fonctions rénales, sont nécessaires AVANT de modifier votre mode de vie ou votre alimentation. Des douleurs dans le dos ou à la miction, du sang dans les urines, ou même des nausées/vomissements doivent vous amener à consulter.

Attention : Ne mettez pas en place ces conseils sans consulter au préalable un professionnel de santé.

Les trois derniers articles

Le PSORIASIS

Le PSORIASIS

Cette maladie de peau, non contagieuse et "bénigne", touche environ 2% de la population. Souvent très mal vécue par les patients, elle peut être...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.