Le Silence est d’Or

par | Fév 3, 2020 | Conseils | 0 commentaires

Le Silence est d’Or
Nous vivons dans un monde où les stimuli sensoriels sont constants et invasifs. Stimuli visuels (écrans, panneaux publicitaires, affiches,…) ou sonores (musiques, annonces dans les lieux publics, radio, podcasts, bruits du quotidien), ils nous assaillent sans cesse.
On entend souvent dire que le bruit peut rendre fou, pourquoi?
A contrario, quels sont les effets du silence sur notre santé?

Le bruit et son impact sur le cerveau

Les bruits forts stimulent une région du cerveau appelée « l’amygdale », qui est impliquée dans la reconnaissance et l’évaluation des stimuli sensoriels pouvant constituer une menace. Lorsqu’un danger est détecté, il va activer une réponse hormonale, telle la production d’adrénaline, l’hormone du stress. Si le stimulus stressant perdure, c’est le cortisol qui prendra le relais. Or, il faut savoir que l’oreille humaine est programmée pour réagir à des stimuli du monde naturel, mais que l’évolution n’en est pas encore au stade où l’oreille humaine s’est adaptée afin de répondre aux bruits de la civilisation moderne et industrielle…Ce qui signifie que nous associons encore, bien que de manière inconsciente, ces bruits à des dangers.

Le bruit, le stress engendré et les conséquences sur le corps

Revenons donc au cortisol: qui dit « cortisol » dit hausse de la pression artérielle, de la glycémie (et, par extension, prise de poids), baisse de la réponse immunitaire, défaut de cicatrisation des plaies, impact sur le rythme circadien (perturbation des cycles de veille-sommeil)…
Les incidences sont nombreuses et lourdes de conséquences sur la santé.
Quant au mental, trop de bruits distrait notre attention, provoque une fatigue mentale, nous rend moins disponibles, plus agressifs.

Retrouver le silence

Une étude capitale de Imke Kirste de 2013 a montré que le silence permet la génération de cellules neuronales, ce qui augmente la plasticité cérébrale. Car non seulement le bruit affecte notre santé, mais il atteint également nos systèmes d’apprentissage: mémoire, compréhension écrite et résolution de problèmes sont impactés négativement. Comment, en effet, se concentrer lorsque le cerveau est continuellement perturbé par des stimuli exérieurs? Comment puiser dans nos ressources intellectuelles et notre créativité quand le corps est en état d’alerte?
Ainsi, si nous voulons permettre à notre corps comme à notre cerveau de fonctionner de manière optimale, passer du temps dans le silence est essentiel.

Les bienfaits du silence

Prendre quelques minutes pour respirer en silence réduira déjà le niveau de stress et apaisera le mental. Le cerveau baissera naturellement son niveau de vigilance, et cela donnera la possibilité de se reconnecter à soi et à l’autre, nous rendant ainsi plus empathiques, plus attentifs aux personnes qui nous entourent. Nous stimulerons aussi nos facultés intellectuelles de la façon la plus productive qui soit.
S’abandonner dans le calme à la rêverie, ou encore, si l’on passe au pallier supérieur, s’adonner la pleine conscience ou encore à la méditation offrira un répit salutaire. De plus, il est prouvé que ces activités augmentent la quantité de matière grise dans le cortex préfrontal.

Les enfants et adolescents, de plus en plus attachés à leur telephone, à leur musique, à leurs series préférées, auront d’autant plus intérêt à pratiquer des temps de « déconnexion ». Non seulement ils seront moins stressés, mais ils bénéficieront d’une plus grande faculté de concentration, et amélioreront sensiblement leurs capacités cognitives.

Car il semblerait bien que le silence, en plus de ses effets bénéfiques sur la santé physique, puisse nous rendre…plus intelligents.

« SILENCE IS AN EMPTY SPACE. SPACE IS HOME TO THE AWAKENED MIND »
Buddha

Attention : Ne mettez pas en place ces conseils sans consulter au préalable un professionnel de santé.

Les trois derniers articles

LA THYROÏDE

LA THYROÏDE

La thyroïde, cette petite glande en forme de papillon située au niveau des deux derniers boutons du col de chemise, n'est pas souvent mentionnée au...

Tout savoir sur le cholestérol

Tout savoir sur le cholestérol

Le mot "cholestérol" est généralement connoté négativement dans nos esprits car associé à l'idée de maladies cardio-vasculaires.  On entend souvent...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.