Savoir s’hydrater

Savoir s’hydrater

Notre corps est constitué d’environ 65% d’eau. Notre sang est composé d’eau à hauteur de 78%. Les organes les plus riches en eau sont le cœur et le cerveau. C’est dire l’importance de cet élément. L’eau est à la fois dans nos cellules, et l’on parle du liquide intracellulaire, mais aussi à l’extérieur car elles baignent également dedans (liquide extracellulaire). C’est un transporteur majeur de notre corps. Elle contribue à notre régulation thermique, elle donne l’hydrogène dont nos cellules ont besoin pour avoir de l’énergie, et elle sert enfin à l’évacuation des déchets métaboliques (urine).

L’eau, que l’on ne peut stocker, est filtrée en permanence par les reins. Elle est excrétée lors de la miction mais également par la transpiration (visible à l’effort, lors d’épisode de grande chaleur,…) et la perspiration, que l’on perçoit généralement peu, voire pas du tout, et enfin au cours de la respiration sous forme de vapeur. Toute perte en eau implique également une fuite des minéraux. 

Le corps a besoin d’environ 2.5l d’eau chaque jour et ces besoins peuvent être majorés en cas de chaleur, de fièvre, de diarrhées ou d’efforts physiques. L’alimentation en apporte environ 1L (grâce à l’eau contenue dans les fruits et les légumes, par exemple) mais le reste viendra de la boisson. Maux de tête, confusion mentale, pertes d’équilibre, sont souvent des signaux de déshydratation : il est donc très important de faire attention à ses apports hydriques. 

Nos boissons quotidiennes que sont le café, le thé vert ou même certaines tisanes, peuvent avoir des effets diurétiques. Il faut ainsi avoir une consommation raisonnée (pas plus de trois tasses par jour) si l’on veut conserver les effets d’une bonne hydratation et ne pas subir une perte minérale. Rappelons aussi qu’une grande consommation de thé ou de café peut venir perturber l’assimilation du fer. 

Jus de fruits et sodas sont quant à eux riches en sucres et donc à boire lors d’occasions particulières. Ainsi, l’eau pure est la seule boisson dont le corps a réellement besoin ! 

Alors quid des eaux en bouteille, et notamment celles riches en minéraux dont les publicitaires ventent les bienfaits ?

Les eaux fortement minéralisées sont à réserver à des cures ou pour répondre à un besoin accru précis : en effet, bues quotidiennement, leur richesse minérale risque de surcharger les reins. 

Une eau riche en magnésium peut être prise lors de stress important, ou au moment des fatigues passagères de changement de saison par exemple. Les eaux riches en bicarbonates peuvent être privilégiées pour favoriser la digestion d’un bon repas, celles dont la teneur en sels minéraux est importante peuvent entrer dans la composition d’une boisson de l’effort pour venir compenser la perte en sodium/potassium. 

Rappelons enfin que l’eau en bouteille (et tout particulièrement en plastique) peut contenir des perturbateurs endocriniens. Soyons donc vigilants à la conserver à l’abri des changements de température. En Haute-Savoie, nous disposons d’eau de source de bonne qualité, pourquoi ne pas se fournir à la fontaine de la Versoie, comme on peut le faire à Thonon, en apportant ses propres bouteilles en verre? L’eau du robinet, généralement fortement chlorée (ce qui vient perturber notre flore intestinale), sera conservée dans un récipient ouvert quelques heures avant consommation afin que le chlore s’évapore. Les eaux filtrées, osmosées et ré-enrichies en minéraux grâce à certaines algues (lithothamne, par exemple) semblent constituer à ce jour une bonne option pour qui peut installer chez soi ce système. 

Alors, n’attendons pas le signal de détresse qu’est la sensation de soif pour boire ! A ce stade, nos cellules sont déjà en souffrance. Une déshydratation de 1%, ce sont 10% de capacités en moins, des risques de mal de tête, de pertes de mémoire, de moindres performances possibles et un risque accru de blessures pour les sportifs!

Boire une eau faiblement minéralisée tout au long de la journée et par petites gorgées est la solution pour se maintenir en forme !

Attention : Ne mettez pas en place ces conseils sans consulter au préalable un professionnel de santé.

Les trois derniers articles

LA THYROÏDE

LA THYROÏDE

La thyroïde, cette petite glande en forme de papillon située au niveau des deux derniers boutons du col de chemise, n'est pas souvent mentionnée au...

Tout savoir sur le cholestérol

Tout savoir sur le cholestérol

Le mot "cholestérol" est généralement connoté négativement dans nos esprits car associé à l'idée de maladies cardio-vasculaires.  On entend souvent...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.